Irish Mass

Messe Irlandaise pour choeur, orchestre à cordes et instruments traditionnels

Mouvements/Sous-parties 1- A Thiarna (Kyrie)
2- Gloir (Gloria)
3- Creidim (Credo)
4- Is Naofa (Sanctus)
5- Is Beannaithe (Benedictus)
6- A Uain Dé (Agnus Dei) 
Durée  30'
Instrumentation Choeur SATB
Soli SATB
Orchestre à cordes (Violons I et II, Alto, Violoncelle, Contrebasse)
Instruments traditionnels (Uilleann pipes, tin/low whistle, fiddle, harpe celtique)
Licence/Code SACEM SACEM ISWC T-702.003.800.2

 

Description

irishmass artwork

Ecrite entre 2005 et 2006, cette pièce est la rencontre d'une forme musicale classique avec une musique d'inspiration populaire, orchestrée au moyen d'un choeur mixte et d'instruments classiques et traditionnels.

Forme musicale

La forme musicale de Messe s'applique en général à l'ensemble de la musique liturgique et des chants de la messe catholique. Dans la musique classique, ces prières et invocations mises en musique sont généralement au nombre de cinq :

  • le Kyrie
  • le Gloria
  • le Credo
  • le Sanctus
  • l'Agnus Dei

Comme c'est le cas ici, le Sanctus est parfois prolongé d'un Benedictus : Les deux mouvements sont souvent associés voire enchaînés, et une partie du texte liturgique est même commune aux deux.
Ces mouvements suivent séquentiellement le canon de la messe latine et font partie de ce qu'on appelle l'ordinaire de la Messe, dont le texte est fixe.

La particularité de cette messe est d'utiliser non pas le texte latin, mais une version de ce texte en gaëlique irlandais.

En 2017, deux nouvelles versions de Irish Mass on été écrites, utilisant la version latine et la version anglaise du texte.

A Thiarna (Kyrie)

A Thiarna déan trócaire. A Chríost déan trócaire.
(Seigneur, Prends pitié de nous. Christ, prends pitié de nous)
Posant tout d'abord une ambiance feutrée qui plante le décor, le Kyrie nous transporte ensuite vers une ballade rythmée

Gloír (Gloria)

Glóir do Dhia sna harda. Agus ar talamh síocháin do lucht a pháirte.
(Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur Terre aux hommes de bonne volonté)
L'attaque en fanfare laisse vite la place à une atmosphère mystérieuse et torturée, propice à une danse de lutins et de fées... qui nous rappelle inconsciemment que la culture catholique irlandaise garde de nombreuses traces de sa propre mythologie.

Creidim (Credo)

Creidim in aon Dia amháin, an tAithair uilechumh-achtach a rinne neamh agus talamh agus an uile ní sofheicthe agus dofheicthe
(Je crois en un seul Dieu, père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, et de toutes choses visibles et invisibles)
Chant de recueillement par excellence, le credo s'inspire des vieilles monodies celtiques, qu'on imagine chantées au milieu d'une lande déserte... Le cri du vent et les vagues se brisant sur les rochers font écho à cette profession de foi ancestrale.

Is Naofa (Sanctus)

Is naofa, naofa, naofa thú, a Thiarna Dia na slua. Tá neamh agus talamh lán de do ghlóir.
(Saint, saint, saint le Seigneur Dieu de l'Univers Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire)
Ce chant de célébration et de joie enchaîne vite sur une gigue enlevée, inspirée d'un air traditionnel.

Is Beannaithe (Benedictus)

Is beannaithe an té atá ag teacht in ainm an Tiarna.
(Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur)
Sous ses allures d'aria cinématographique, cette mélodie reprend le schéma de nombreuses ballades celtiques, et se termine sur la gigue déjà entonnée à la fin du Sanctus.

A Uain Dé (Agnus Dei)

A Uain Dé, a thógann peacaí an domhain, déan trócaire orainn; A Uain Dé, a thógann peacaí an domhain, tabhair dúinn síocháin.
(Agneau de Dieu qui enlève le pêché du monde, prends pitié de nous Agneau de Dieu qui enlève le pêché du monde, donne nous la paix.)
Après une introduction aérienne, le chant entame une mélopée méditative et profonde, dont la forme sera familière aux auditeurs de musique gaëlique... le tout se terminant dans l'ambiance feutrée du commencement.

 

Textes, partitions, ressources

Les textes et toutes les partitions sont disponibles sur la page Partitions

L'enregistrement de l'une des première représentations d'Irish Mass (février 2007) est disponible ci-dessous (et également sur la page MP3). 

De nombreuses vidéos de différents concerts sont également visibles dans la section vidéos.